6.4.08

Agression préméditée contre le FN à Grenoble !



Le samedi 5 avril au cours d’une réunion à la permanence de Grenoble, à laquelle assistaient Maurice Faurobert, Conseiller régional et Secrétaire départemental du FN Isère et Michael Guerin responsable du Front National de la Jeunesse Rhône-Alpes, les militants frontistes furent assaillis par un groupe de jeunes nervis d’extrême gauche.

Il était environ 16 heures lorsque les militants et responsables du Front National de l’Isère furent surpris par un attroupement, parfaitement organisé, devant la permanence du mouvement.
Les dizaines de « jeunes » amassés aux abords du local commencèrent à proférer quantités d’insultes auxquelles vinrent s’ajouter très rapidement des coups de pieds violents portés sur les fenêtres et la porte. Un peu plus tard un jet de pierre brisa une vitre, blessant gravement au visage un jeune militant du FNJ 38. Conduit aux urgences les médecins furent obligés de lui recoudre le visage.

Une plainte a été déposée auprès des services de police contre ces voyous dont certains sont membres ou sympathisants des mouvements communistes tels que la LCR, sont bien connus pour leurs comportements de racailles.

Cet évènement témoigne une nouvelle fois de la conception bien particulière qui est celle de l’extrême gauche en matière de démocratie et de liberté d’expression. N’en déplaise à ceux qui aiment hurler avec les loups, voici aujourd’hui une nouvelle preuve du fait que les adeptes du communisme moderne n’ont rien perdu de leur agressivité et de leur intolérance stalinienne.


4 commentaires:

patriote68 a dit…

Une honte, serieusement et TF1 n'en parle même pas ? Je pense bien regarder les infos exceptionnellement ce soir, ça ne m'étonnerais pas qu'il n'y ai pas d'échos, punaise ça me dégoute !

RONIN a dit…

Je connais ce problème d'état de " siège " .

J'ai toujours en mémoire la date du 17 juin à Hénin Beaumont Marine et un tas d'autres membres et sympathisant avec leurs enfants

Nous étions encerclés et les CRS présent n'avaient pas encore l'ordre du préfet de nous défendre !!!
Marine a dû appeler le préfet pour qu'ils bougent juste un .... peu.

C'est ça la démocratie par la gauche !!!
Ils sont démocrates sous condition que l'on parle t pense , vote comme eux .

Sinon c'est les manifestations organisées par les syndicats " non politisés " étudiants et lycéens .

Dont on retrouvera les meneurs dans les listes électorales PS !!!

Mais silence des journalistes dans ces cas là !!!

Mais si un FN fait un pet de travers ils en reparleront pendant 15 jours .
Parfois avec de le diffamation au passage.

le problème est que le LCR il moonte.
Mais les militants LCR ne connaissent pas dans sa vie privée le train de vie luxueux de son représentant .

Et qu-il a dit sur son livre de " el che " que la mort de militants n'est pas importante si on obtient la victoire finale .

PAs un mot des médias rien !!!
Pourtant le LCR est une groupe de criminels potentiels

Anonyme a dit…

Quel honte, et le pire c'est que personne va en parler, mais ils vont nous bassiner avec l'histoire des tombes profanés en qualifiant les coupables d'extrême droite. J'espère que ces racailles seront jugé rapidement, en attendant, je souhaite beaucoup de courage aux victimes.

Poulbot Insoumis a dit…

"Cet évènement témoigne une nouvelle fois de la conception bien particulière qui est celle de l’extrême gauche en matière de démocratie et de liberté d’expression" Parfaitement, le matraquage, la désinformation la doxa... ce subtil totalitarisme à rongé le cerveau de nombreux français... quelle déchéance.